Accès à Nikon Imaging Moyen-Orient et Afrique | Moyen-Orient et Afrique

Library of Inspiration

Réglage de la balance des blancs

Dans le réglage Degrés Kelvin (à gauche), l'eau est blanche, ce qui correspond à la réalité. Le réglage automatique de la balance des blancs (à droite) a bien fonctionné, mais l'eau n'est pas blanche. La température Kelvin sélectionnée était de 4435 °K et l'activation de la visée écran a permis au photographe Lindsay Silverman de voir immédiatement les résultats des différents paramètres Kelvin sélectionnés.

S'il est facile de régler la balance des blancs de votre appareil photo, il est un peu plus difficile de comprendre pourquoi vous devez choisir un réglage en particulier.

La couleur d'un objet dépend des conditions d'éclairage. Nos yeux et notre cerveau corrigent les différents types de lumière ; c'est pourquoi un objet blanc nous apparaît blanc qu'il soit en plein soleil, sous un ciel nuageux ou à l'intérieur sous un éclairage incandescent ou fluorescent. Mais les appareils photo numériques ont besoin d'aide pour émuler ce processus, pour corriger les différents types d'éclairage et restituer un objet blanc blanc.

Cette aide est apportée par le réglage de la balance des blancs.

Nous pouvons simplement activer la balance des blancs automatique et l'appareil photo lit la température de couleur de la scène (c'est-à-dire la teinte et l'intensité d'une source lumineuse spécifique, mesurée en degrés Kelvin) et choisit un réglage de son ensemble de réglages préprogrammés. Il s'agit d'une bonne solution lorsque l'éclairage de la scène est assez uniforme et qu'un sujet blanc ou neutre de taille importante se trouve dans la scène.

Néanmoins, dans la plupart des cas, vous devrez opter pour un réglage de balance des blancs spécifique afin d'obtenir un rendu précis des couleurs. Vous avez le choix entre Incandescent, Fluorescent, Flash, Nuageux, Ombre ou Ensoleillé ; vous pouvez également sélectionner une température de couleur en degrés Kelvin ou effectuer un pré-réglage (PRE).

Le réglage Incandescent est parfaitement adapté aux ampoules classiques de nos maisons ; le réglage Fluorescent permet d'éviter la dominante verte qui caractérise les photos prises sous une lumière fluorescente ; le réglage Nuageux « réchauffe » un peu la lumière ; le réglage Flash ajoute une touche de chaleur plus importante afin d'atténuer la luminosité du flash ; le réglage Ombre ajoute une légère teinte rose afin d'éliminer la dominante bleue créée par les ombres ; le réglage Ensoleillé définit la température de couleur sur 5000 degrés Kelvin, ce qui correspond au soleil de la mi-journée.

Quant au réglage de la température de couleur en degrés Kelvin, il s'agit d'une option manuelle : vous choisissez les degrés Kelvin afin de déterminer la manière dont l'appareil photo percevra et restituera la teinte et l'intensité des couleurs de la scène. Avec ce réglage, vous pouvez affiner les couleurs afin qu'elles correspondent à votre idée de la « précision » ou les modifier afin qu'elles reflètent votre perception de l'ambiance de la scène. Et lorsque vous activez la visée écran de votre appareil photo Nikon, vous voyez en temps réel l'effet produit par vos différents choix de température de couleur.

Enfin, vous pouvez choisir PRE, un réglage nécessitant une charte de gris. Une fois cette option sélectionnée, placez une charte de gris devant l'objectif et appuyez sur le déclencheur. L'appareil photo lit et mémorise la température de couleur de la lumière réfléchie par la charte ; ce réglage mémorisé devient le réglage standard de la balance des blancs de l'appareil photo. L'option PRE est idéale pour gérer une scène présentant un mélange d'éclairages (lampes fluorescentes au plafond et lumière du jour provenant d'une fenêtre, par exemple) car elle tient compte de l'ensemble de l'éclairage de la scène. (Le réglage mémorisé est conservé dans PRE jusqu'à ce que vous effectuiez un nouveau réglage avec la charte de gris.)

Quelle que soit votre méthode pour régler la balance des blancs, vérifiez les résultats sur le moniteur ACL de l'appareil photo et ajustez les réglages selon vos préférences. Votre sélection dépendra souvent de l'aspect et de l'ambiance que vous souhaitez véhiculer. Et n'oubliez pas, la visée écran affiche l'effet de votre choix avant la prise de vue.

Ces photos ont été prises à l'aide d'un flash SB-800. La balance des blancs Flash (à gauche) reproduit mieux la scène que la balance des blancs Automatique (à droite), qui a eu des difficultés à gérer l'éclairage fluorescent et les autres lumières de la scène.

Le réglage de balance des blancs Nuageux (à gauche) réchauffe les mains, mais le blanc n'est pas aussi lumineux qu'avec la balance des blancs Automatique.

Le réglage de balance des blancs Ombre (à gauche) réchauffe la scène, mais la balance des blancs Automatique crée des blancs plus blancs.

La balance des blancs Automatique (à droite) réchauffe l'intérieur du bateau qui était éclairé par des lampes incandescentes, mais le réglage Incandescent (à gauche) restitue tous les tons fidèlement, ce qui confère de la profondeur à la scène.

La balance des blancs Automatique (à droite) ne parvient pas à corriger l'éclairage fluorescent. Le réglage de balance des blancs Fluorescent (à gauche) est conçu précisément pour ce type de scène. Notez la différence non seulement au niveau des légumes, mais aussi au niveau du blanc du tissu.

La balance des blancs Automatique (à droite) a créé une image agréable et équilibrée, mais la photo prise avec le réglage PRE (charte de gris) (à gauche) est plus chaude, ses blancs sont plus blancs et son rendu global est plus fidèle aux couleurs de la scène. La lecture de la charte de gris a permis d'obtenir un bon équilibre entre les différents éclairages de la scène.

 

© Lindsay Silverman